Pourquoi faut-il encore plus communiquer pendant la crise ?

with Pas de commentaire

La communication en temps de crise

Depuis plusieurs mois à présent, une crise financière s´est progressivement installée. Celle-ci apparaît interminable  et de plus en plus désastreuse.

Cette crise entraîne forcément un marasme économique dû à un attentisme frileux, recentrant l’entreprise sur les seuls axes de dépenses qu´elle juge absolument indispensable.

Au Gabon, beaucoup d´entre vous considèrent le marketing et la communication comme un centre de coûts. Ces départements sont généralement les premiers à voir leur budget revu à la baisse.

La communication n´est souvent plus jugé comme indispensable.

Pourquoi faut-il encore plus communiquer pendant la crise ?

Autant vos ventes diminuent, autant les ressources de vos cibles diminuent également.

Avant de s’engager, votre client va réfléchir davantage qu’il ne le fait en temps normal. Il ne voudra plus dépenser son argent       n´importe comment et n´importe où.

Il est à la recherche de valeurs tangibles, à vous de les lui fournir ! L’authenticité, la compréhension, le respect du client, votre intégrité et la sincérité deviennent des valeurs clés. Vous ne serez plus seulement jugés sur votre produit ou service, mais également sur vos actions et la façon dont vos clients vous perçoivent.

Votre expérience client, votre relation avec eux, le marketing direct, tout cela ne coûte pas grand chose, et vous offrira le meilleur support de communication : le bouche à oreille !

Selon une enquête du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) réalisé en juin 2015 sur le comportement des consommateurs en période de crise, ces derniers diminuent les achats d´impulsion en récession. Le consommateur passe plus de temps sur internet et la consommation se fait de manière plus réfléchie, et ce dans tous les domaines. Quitte à prendre du temps !

Communiquez SMART

Il est nécessaire de se poser ces quelques questions clés afin de choisir les meilleurs supports, outils et actions adaptés :
– Qui : est-ce que cette action va toucher ma cible ?
– Où : est-ce le meilleur moyen, le meilleur canal pour la toucher ?
– Quoi : quel message vais-je faire passer ?
– Comment : cette action va-t-elle me permettre de faire passer mon message ?
– Pourquoi : est-ce que cette action peut m’aider à réaliser mes objectifs à court et moyen terme ? Est-ce qu’elle est cohérente par rapport aux autres actions que je vais mettre en oeuvre ?
– Combien : quel est le retour sur investissement que j’attends de cette action ? Comment puis-je le mesurer ?

Si ces questions paraissent être uniquement du « bon sens », dans les faits, on s’aperçoit que bon nombre de sociétés oublient ces fondamentaux quand elles mettent en place leurs actions de marketing et communication… Et sont ensuite déçues des résultats obtenus, ce qui renforce l’idée que le marketing et la communication « ne servent pas à grand-chose ».

Internet, à travers une communication digitale cibléeprésente l´avantage d´être moins chers que les supports traditionnels avec en ligne de mire les quelques 1 millions d´internautes Gabonais dont 500 000 membres sur le réseau social Facebook. Une présence digitale accrue offre donc la meilleure relation efficacité/prix.

 

En résumé, saisissez cette crise économique comme une opportunité d´augmenter votre part de marché sur la concurrence et     d´être encore plus visible auprès de votre cible. Imposez vous à eux de manière à ce que votre produit/ marque soit le premier auquel ils pensent lors de l´intention d´achat.

Soyez présent, soyez bruyant, communiquez !

Répondre